J. Alphonse Ouimet 1908-1988

1978 Économique Économique

Après avoir étudié à l'Université de Montréal et à l'Université McGill, Joseph-Alphonse Ouimet travaille pour une société qui met au point un prototype de récepteur de télévision en 1932.

Deux ans plus tard, il est recruté par la Commission canadienne de radiodiffusion, qui deviendra la Société Radio-Canada (SRC), où, à titre d'ingénieur principal à partir de 1948, il est responsable de la création de la télédiffusion au Canada. Il est nommé directeur général de la SRC en 1953, puis il en devient président en 1958. Sous sa gouverne, le service de télévision nationale s'implante dans les deux langues officielles d'un bout à l'autre du pays. À l'époque, la loi sur la radiodiffusion et la télédiffusion est un sujet litigieux, et M. Ouimet démissionne de ses fonctions en 1967 après que la secrétaire d'État Judy Lamarsh eût critiqué « l'administration pourrie » de la SRC. Il sera ensuite président du conseil d'administration de Télésat Canada de 1969 à 1980. Sa carrière est jalonnée de nombreuses récompenses, dont le titre de compagnon de l'Ordre du Canada (1969) et la médaille McNaughton pour sa contribution publique (1972).

En 1978, il est nommé à l’académie des Grands Montréalais.

Source : L’Encyclopédie canadienne