Jacques Bougie

2001 Économique Économique

Jacques Bougie occupait, jusqu’au 10 janvier 2001, le poste de président et chef de la direction d'Alcan Aluminium Limitée dont la dénomination fut remplacée, le 1er mars dernier, par Alcan inc. Chef d’entreprise averti, il a toujours su miser sur des valeurs sûres. Il l’a démontré une fois de plus en quittant son poste pour consacrer plus de temps à sa famille et à ses proches. Un simple retour des choses pour ce travailleur infatigable et dévoué qui a consacré plus de vingt ans à la « famille Alcan ».

Né à Montréal en 1947, M. Bougie a fait ses études en droit à l'Université de Montréal et en administration des affaires à l'École des hautes études commerciales (Université de Montréal). Il a également suivi des cours de gestion à l’International Management Program (Canada-Japon).

M. Bougie est entré au service d'Alcan en 1979 à titre de directeur de l'usine Beauharnois de la Société d'électrolyse et de chimie Alcan Limitée. De 1981 à 1989, il a occupé différents postes à Winnipeg, Toronto et Montréal dans les domaines du développement des projets d'envergure, de la planification et de la direction générale, incluant la responsabilité de l'ensemble des activités de transformation en aval en Amérique du Nord – à l’exception du laminage. Il fut notamment vice-président, Planification et administration, d’Alcan Canada Products et président d’Alcan Extrusion, North America et, par la suite, d’Alcan Enterprises. En juillet 1989, il a été nommé président et chef de l'exploitation d'Alcan Aluminium limitée et président et chef de la direction, en novembre 1993.

À l’annonce de son départ, le conseil d’administration d’Alcan a tenu à souligner son leadership remarquable et sa contribution marquante à l’essor de l’entreprise, en ces termes : « De la restructuration critique des éléments d’actif d’Alcan jusqu’à la transformation de la Société en un leader de l’aluminium et des emballages, en passant par la réalisation du plein potentiel de tous nos activités, Jacques Bougie a véritablement laissé sa marque. Il a mené Alcan à un niveau de performance élevé et élargi ses horizons. »

Jacques Bougie laisse tout un héritage derrière lui. En orchestrant la fusion avec Algroup, M. Bougie a écrit un chapitre important de l’histoire de l’entreprise. La nouvelle Alcan est une société multinationale de 12,4 milliards de dollars US et le chef de file mondial de l'aluminium et des emballages souples et spécialisés. Elle compte 53 000 employés et exerce ses activités dans 37 pays.

Jacques Bougie a participé à de nombreux groupes de travail, commissions et comités consultatifs du gouvernement du Canada et s’est impliqué activement au sein de différentes organisations socioculturelles et communautaires canadiennes. Il a présidé le Canada-Japan Business Committee, de 1994 à 1999; et a aussi été membre du Groupe canadien de la commission trilatérale, de 1993 à 1998; du Canada-Japan Forum 2000, de 1991 à 1992; et du conseil économique du Canada, de 1987 à 1990. M. Bougie a également siégé aux conseils d’administration de la Banque Royale du Canada, de Bell Canada et de BCE Mobile Communications.

Même s’il a diminué considérablement ses activités professionnelles, M. Bougie n’a pas tout de suite coupé les ponts avec le milieu des affaires. À preuve, il a siègé toujours, à titre de vice-président, au Conseil canadien des chefs d’entreprise et a  accepté de coprésider la campagne de souscription 2001 de Centraide du Grand Montréal.

Jacques Bougie a reçu le titre d’officier de l'Ordre du Canada (1994) et la médaille de l’Ordre du mérite de l’Association des diplômés de l’Université de Montréal (1999), en reconnaissance de ses réalisations professionnelles et de sa contribution au développement économique et social du pays.