Michèle Thibodeau-Deguire

Michèle Thibodeau-Deguire

2001 Social Social

Michèle Thibodeau-DeGuire est la femme de toutes les premières : l’une des premières à étudier à l’École Polytechnique et la première femme à obtenir un diplôme en génie civil de cette institution; toute première présidente de l’Association des diplômés de Polytechnique; première femme en génie-conseil au Québec; première femme à occuper le poste de déléguée générale du Québec à l’étranger; et première récipiendaire féminine du prix Mérite de l’Association des diplômés de Polytechnique.

Mme Thibodeau-DeGuire est née en 1941; elle est l’aînée d’une famille de quatre enfants. Diplômée de l’École Polytechnique en 1963, elle a œuvré dans le secteur de l’ingénierie pendant près de 20 ans. À titre d’ingénieure en structures et d’ingénieure conseil, elle a construit plusieurs ponts et autres structures en béton dont les murs du boulevard Décarie, pour les firmes Lalonde, Girouard, Letendre et Francis Boulva et Associés.

En 1982, le conseil des ministres la nomme au poste de déléguée générale du Québec en Nouvelle-Angleterre. De son bureau de Boston, elle remplissait divers mandats pour le ministère des Relations internationales du Québec. Entre autres, elle devait établir et maintenir des relations avec de multiples paliers gouvernementaux de six états du nord-est des États-Unis, faciliter l’exportation des produits québécois et suivre des dossiers majeurs dans les domaines de l’énergie, du tourisme, de la haute technologie et des produits culturels.

En 1984, l’École Polytechnique lui confie le mandat d’orchestrer sa première campagne de souscription. Ce retour aux sources devait cependant la confronter à un autre défi de taille, tragique cette fois-ci : les événements de décembre 1989. Puisant dans ses ressources, comme elle l’a fait lorsqu’elle luttait contre le cancer, la responsable des relations publiques de Polytechnique a rapidement  mis en place les services d’aide nécessaires afin de prêter main-forte et de réconforter les familles éprouvées, rassurer les étudiants et répondre aux demandes incessantes des journalistes en provenance de tous les coins du pays. 

Michèle Thibodeau-DeGuire fut nommée présidente et directrice générale de Centraide du Grand Montréal en avril 1991. Femme de tête déterminée qui sait bien s’entourer, elle revigora cette réputée institution philanthropique. Elle la rapprocha des gens et des organismes communautaires et élargit son rayonnement régional en ralliant à ce mouvement d’entraide les chefs de file et les décideurs de multiples secteurs d’activité.

La « dynamo de Centraide » gère aujourd’hui une organisation qui appuie un véritable réseau d’entraide composé de 300 organismes et projets qui viennent en aide à plus d’un demi-million de personnes démunies de la grande région de Montréal.  Centraide rassemble plus de 62 000 bénévoles dont près de 22 000 assurent le bon déroulement de sa campagne de souscription annuelle. En 2000, Centraide du Grand Montréal a amassé 37,3 M$ (16,8 M$ de plus qu’en 1990) grâce à l’engagement des bénévoles et aux contributions généreuses des 200 000 donateurs.

La détermination de Michèle Thibodeau-DeGuire, ses talents d’entrepreneur, son leadership, son engagement envers la communauté, sa foi inébranlable en l’être humain et en ses capacités de se réaliser sont reconnues et admirées de ses pairs. En février 2001, la Faculté de gestion de l’Université McGill lui a décerné le McGill Management Achievement Award. Elle a également reçu l’Ordre du mérite 1995 de l’Association des diplômés de l’Université de Montréal, et le Prix pour services méritoires des ingénieurs canadiens du Conseil canadien des ingénieurs (août 1995).  Elle est membre de l’Académie canadienne du Génie et de l’Ordre des ingénieurs du Québec qui lui a décerné le Grand Prix d’Excellence pour l’année 1995. Elle siège au conseil d’administration des Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques. Madame Thibodeau-DeGuire est également gouverneur de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval et de l’Association des Diplômés de Polytechnique qui lui a décerné le Prix Mérite 1994.