André Caillé

2002 Économique Économique

André Caillé est un grand bâtisseur, un gestionnaire chevronné et l'un des leaders québécois et canadiens les réputés et respectés des secteurs de l’environnement et de l’énergie.

Il a fait son entrée dans le secteur de l’énergie en 1982 à titre de vice-président aux affaires corporatives et publiques de Gaz Métropolitain. Il occupa, par la suite, respectivement les fonctions de premier vice-président à l’administration et aux affaires publiques (1983); de vice-président exécutif et chef des opérations (1985); et finalement, de président et chef de la direction de Gaz Métropolitain (1987). Il quittera d'ailleurs cette fonction clé en 1966 pour se joindre à Hydro-Québec en tant que président-directeur général.

M. Caillé a fait ses études supérieures à l'Université de Montréal où il a obtenu un baccalauréat en chimie spécialisée (1965), une maîtrise en physicochimie (1966) et un doctorat en physicochimie (1968).

Professeur et coordonnateur à l’Institut national de la recherche scientifique jusqu’en 1974, il a occupé, par la suite, les postes de directeur des Services de protection de l’environnement et de sous-ministre de l’Environnement du Québec jusqu’en 1981.

Les Québécois se souviendront d'André Caillé comme de l'homme qui fut aux premières lignes durant la crise du verglas de 1998. Son accessibilité et ses talents de rassembleur, de motivateur et de communicateur lui valurent l'admiration de ses pairs et de ses concitoyens durant ces 28 jours de crise qui marquèrent l'histoire du Québec.

En 1998, André Caillé reçut l’Ordre du mérite de l’Association des diplômés de l’Université de Montréal en reconnaissance de sa contribution au rayonnement de cette institution et au développement de la collectivité. En 2000, l’Institut de recherches cliniques de Montréal lui décerna la Médaille du mérite afin de souligner son appui aux milieux de la recherche scientifique, de la santé et de l’enseignement. L’Institut a également créé une bourse à son nom qui est remise aux étudiants émérites.

M. Caillé est détenteur d'un doctorat honoris causa de l’Institut national de la recherche scientifique (2000) et récipiendaire du Prix Pierre-DeCelles 2001 de l’Institut d’administration publique de Québec.

Ancien président du conseil d’administration de Noverco et ancien président du Conseil des gouverneurs de la Fédération québécoise pour le saumon atlantique, André Caillé a également siégé aux conseils d’administration d'Hydro-Québec International, du Conseil mondial de l’énergie, d'Enbridge et du Conference Board du Canada.

Ses activités à Hydro-Québec ne l'ont pas empêché de s'impliquer activement dans différentes causes humanitaires et activités philanthropiques au Québec. Il a été  responsable  du secteur « industrie » au sein du cabinet de la campagne de souscription 2002 de Centraide du Grand Montréal et il a mené avec succès les campagnes de financement, entre autres, de l'Université de Montréal, du Centre Marcel-De-La-Sablonnière et de l'Institut de recherches cliniques de Montréal.