Oliver JONES

Oliver JONES

2014 Culturel Culturel

Oliver Jones, un nom magique, qui évoque ce que le jazz a de plus beau et de plus sensible à nous offrir. Un homme qui a traversé la vie et la scène en laissant partout sur son passage une impression unanime : celle d’un être amical et chaleureux, humble et dévoué, aussi travailleur que talentueux.

Né dans le quartier de la Petite-Bourgogne, à Montréal, le 11 septembre 1934, Oliver Jones est l’un des plus célèbres pianistes de jazz canadiens. À l’âge de trois ans, il joue de mémoire des chansons entendues à la radio. À cinq ans, il est déjà pianiste à l’église Union United. Plus tard, il étudie le piano classique.

Très tôt, Oliver Jones gagne sa vie grâce à la musique et découvre le Québec en tournée. Son métier de musicien et de directeur musical le fait voyager aux États-Unis et à Porto Rico, avec son quartet, tout en étant époux et père de famille. Sa carrière l’amène à explorer différents styles musicaux, bien que sa préférence demeure pour le jazz.

Ironiquement, c’est en revenant s’établir à Montréal, sa ville natale, à plus de 45 ans, qu’il pourra enfin renouer avec la musique qu’il aime tant et connaître une notoriété qui n’a jamais cessé de s’étendre, ici et ailleurs.

Pianiste au talent exceptionnel, Oliver Jones est reconnu comme une légende du jazz non seulement à Montréal, mais partout sur la planète. Il a joué en solo, en duo et en trio, il a notamment partagé la scène avec Sarah Vaughan, Buddy Rich, Tony Bennett et à peu près tous les grands noms du jazz.


Le légendaire Oliver Jones prend officiellement sa retraite le 1er janvier 2000. En 2002, il devient directeur artistique de la section jazz du Festival de musique de chambre de Montréal. Ce musicien de réputation internationale sort de sa retraite en 2006, pour le lancement de son spectacle et de son album One More Time. Pour célébrer son 80e anniversaire de naissance, M. Jones offre un concert à ses admirateurs dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal en 2014.

Véritable icône internationale du jazz, Oliver Jones est également le mentor de la jeune sensation du piano Daniel Clarke Bouchard.

Reconnu par le public et par ses pairs, il reçoit plusieurs prix et distinctions tout au long de son imposante carrière : prix PROCAN (maintenant SOCAN), prix Juno, prix Félix, Oscar Peterson Award, Golden Ducat, Martin Luther King Jr. Award, prix Opus, et il a été couronné gagnant à deux reprises pour l’album de l’année à l’ADISQ. En plus des nombreuses distinctions soulignant son œuvre musicale, Oliver Jones est également officier de l'Ordre du Canada (1993), chevalier de l’Ordre national du Québec (1994) ainsi que citoyen d’honneur de la Ville de Montréal (2014).