Jocelyne MONTY

Jocelyne MONTY

2006 Social Social

Jocelyne Monty a décidé de s'impliquer activement dans la communauté. En acceptant la présidence de la campagne de financement du programme Solidaires pour la vie – une tournée majeure de sensibilisation à la dépression comme facteur de risque au suicide auprès des jeunes de 14 à 18 ans –, elle constate qu'il est essentiel de démystifier les maladies mentales parce que trop de tabous sont encore véhiculés autour de ce type de maladies. Pour cette femme engagée, il importe de faire le lien entre la maladie mentale et le suicide. Elle est aussi préoccupée par la pertinence de déceler les signes avant-coureurs de la dépression pour traiter efficacement les jeunes dépressifs par un diagnostic et une intervention pharmacologique appropriée.

Son charisme lui a permis de réunir dans ce programme plusieurs personnes de son réseau qui sont d'une grande générosité. Elle a réussi à amasser plus de 3 000 000 $, dépassant ainsi l'objectif de financement qu’on s’était fixé à Solidaires pour la vie. Très persuasive, cette femme de tête et de cœur, réussit à manier avec doigté un argumentaire convaincant qui rejoint les besoins et les attentes des  donateurs et des commanditaires.

Issue d'un milieu où l'éducation était perçue comme une valeur de très grande importance, elle organise plus tard une séance d'information sur l'adolescence pour un groupe de femmes qui en avait exprimé le désir. C’est en entendant les témoignages de plusieurs qu’elle a fait la preuve que la dépression chez les adolescents pouvait être ignorée et considérée davantage comme une crise d'adolescence. Dès lors, elle s’investit et sensibilise son entourage à reconnaître la dépression comme un facteur de risque au suicide et à la nécessité qu'il y a à identifier et à explorer d'autres pistes pour la contrer.

Depuis avril 2002, c'est à titre de présidente du conseil d'administration de la Fondation des maladies mentales que Jocelyne Monty emploie ses énergies à briser les tabous rattachés à la maladie mentale. Son objectif : « …que nous vivions, un jour, dans une société tolérante et compréhensive des personnes atteintes de maladie mentale. »

Le 4 octobre 2005, Jocelyne Monty a été honoré du prix canadien Champion national de la santé mentale (communautaire) de l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) pour son exceptionnelle contribution à l’avancement de la cause des maladies mentales.