Henry MINTZBERG

Henry MINTZBERG

2005 Scientifique Scientifique

Né en 1939, Henry Mintzberg est diplômé en génie mécanique de l’Université McGill. Il a travaillé d’abord en recherche opérationnelle pour la compagnie de chemins de fer Canadian National (CN) avant d’obtenir sa maîtrise et un doctorat en sciences de la Sloan School of Management du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il est aujourd’hui professeur titulaire de la chaire Cleghorn en gestion de l’Université McGill, à Montréal. Sa recherche, qui porte sur les principaux thèmes propres à l’administration d’entreprise, se concentre plus particulièrement sur la nature du travail de gestion, la dynamique des structures organisationnelles et le processus d’élaboration de stratégies. Ses idées novatrices, devenues une référence dans la formation dispensée aux administrateurs et dirigeants de grandes sociétés, sont un véritable point de référence dans ce domaine, ajoutant aussi à la visibilité de la ville.

Henry Mintzberg est l’auteur de treize livres, dont Le Manager au quotidien/The Nature of Managerial Work (1973), Structure et dynamique des organisations/The Structuring of Organizations (1979), Mintzberg on Management (1989), The Rise and Fall of Strategic Planning (1994), The Canadian Condition (1995), et Safari en pays stratégie/Strategy Safari (1998). Why I Hate Flying traduit l’intérêt grandissant de l’auteur pour d’autres formes d’écriture, comme la nouvelle ou l’article de journal, qui lui permettent de traiter de sujets d’ordre plus général. Citons aussi de lui un autre ouvrage, publié plus récemment : Des managers, des vrais ! Pas des MBA : Un regard critique sur le management et son enseignement/Managers not MBAs: A hard look at the soft practice of managing and management development. Ses articles sur la gestion s’élèvent à plus de cent, et deux d’entre eux ont remporté le prix McKinsey du Harvard Business Review : « The Manager's Job: Folklore and Fact » (premier prix, en 1975) et « Crafting Strategy » (second prix, en 1987).

Henry Mintzberg a été nommé Officier de l’Ordre du Canada et de l’Ordre national du Québec. Treize universités lui ont décerné un doctorat honoris causa. Il est, en outre, ancien président de la Strategic Management Society (de 1988 à 1991), ainsi que membre de la Société royale du Canada, de la Academy of Management, et de l’International Academy of Management. En 2000, il a reçu la distinction de chercheur éminent (Distinguished Scholar) de la Academy of Management.

Henry Mintzberg prépare une publication électronique intitulée Getting Past Smith and Marx… Towards a Balanced Society. Il participe aussi activement à la mise sur pied d’une série de programmes de maîtrise, dont le dernier-né concerne les soins de santé, destinés aux gestionnaires actuellement en fonction. Sur le plan de l’enseignement, en plus de l’encadrement de ses étudiants au doctorat, il se spécialise dans les séminaires spéciaux pour gestionnaires.