Yves LAMONTAGNE

Yves LAMONTAGNE

2003 Scientifique Scientifique

Le Dr Yves Lamontagne est né à Verdun en 1941. Issu d'un milieu modeste, Yves Lamontagne a dû s'improviser musicien à la radio et à la télévision pour payer une partie de ses études. La qualité de ses prestations lui ont d'ailleurs valu un prix à un concours de chansonnier télédiffusé à CFTM.

Le mélomane, qui semblait pourtant voué à une brillante carrière en musique, a préféré poursuivre ses études en médecine à l'Université de Montréal et oeuvrer comme médecin coopérant auprès des enfants biafrais réfugiés en Côte-d'Ivoire, au début des années 70. Son expérience outre-mer, qu'il raconte admirablement dans son autobiographie, Confidences d'un médecin (Québec Amérique 2003), lui a permis de découvrir toute la richesse de la sagesse médicale primitive et la puissance de l'instinct de survie de tout être humain confronté à des situations extrêmes.

Après son séjour en Afrique, le Dr Lamontagne s'inscrit à l'Institut psychiatrique de Londres pour terminer sa formation en psychiatrie. Il y travaille avec le Dr Isaac Marks à la réalisation de travaux sur le traitement des phobies par immersion qui sont reconnus à l'échelle internationale.

Premier psychiatre québécois à se spécialiser en thérapie comportementale et à implanter des programmes de recherche dans ce domaine au Québec, le Dr Lamontagne a donné au-delà de 300 conférences dans différents congrès scientifiques régionaux, nationaux et internationaux, un chiffre plutôt impressionnant pour quelqu'un qui se dit timide et nerveux devant un auditoire. Il a également publié quelque 200 articles et au-delà de 30 abrégés dans des revues scientifiques et écrit 26 chapitres de livres qui ont été publiés dans différents pays nord-américains et européens. De plus, il a contribué de façon remarquable à la vulgarisation scientifique à titre de chroniqueur ou d'animateur à des émissions ou séries télévisées telles que Visa Santé à Radio-Québec et À l'ombre du génie, qui fut primée au gala de la Canadian Professional Television, en 1985, et pour laquelle il a reçu le Robert L. Robin-son Award aux États-Unis.

Que ce soit à titre de fondateur ou de directeur du Centre de recherche Fernand-Séguin de l'Hôpital Louis-Hippolyte Lafontaine, de professeur à la faculté de médecine de l'Université de Montréal, de président-fondateur de la Fondation des maladies mentales ou encore de président de l'Association des psychiatres du Québec ou du Collège des médecins du Québec, les réalisations du Dr Yves Lamontagne le situent parmi les figures de proue dans son champ d'expertise.

Sur les plans professionnel et humain, le Dr Lamontagne a contribué à améliorer la qualité des soins offerts aux malades mentaux et à éduquer la population sur les causes, la nature et les traitements des troubles mentaux. D'ailleurs, les nombreux prix et distinctions honorifiques qu'il a reçus au cours de sa carrière témoignent de l'importance de son héritage scientifique : l'Ordre national du Québec, l'Ordre du Canada, le Prix de recherche clinique de l'Association des médecins de langue française du Canada, le Clark Relatives and Friends of Schizophrenics (Ontario), les prix Warren Williams (États-Unis) et Heinz E. Lehmann (Québec) en psychiatrie, entre autres.