Phil GOLD

Phil GOLD

1986 Scientifique Scientifique

Doué d'un esprit brillant et d'une personnalité chaleureuse, le docteur Phil Gold, médecin-chef de l'Hôpital général de Montréal, s’est acquis une réputation internationale par ses réalisations importantes sur le dépistage précoce du cancer. En qualité de professeur et président du département de médecine de l’Université McGill, il est intimement lié à l'enseignement des étudiants et des résidents de médecine. Le docteur Gold est considéré dans les milieux scientifiques non seulement comme un pionnier dans son domaine, mais également comme un modèle de dynamisme et une source d'inspiration pour les générations à venir.

En 1965, Phil Gold prépare sa thèse de doctorat à l'Université McGill. Sa curiosité intuitive l'amène à faire une découverte étonnante : un marqueur tumoral, appelé antigène carcinoembryonnaire ou CEA, grâce auquel est mis au point le premier test sérologique visant à diagnostiquer le cancer du système digestif chez l'humain. C'est un progrès de taille qui révèle au monde médical une approche jusque-là inexplorée pour détecter ce terrible fléau. Aujourd'hui, bien que la recherche sur le CEA ne soit pas terminée, le test est pratiqué largement et est utilisé aussi dans le dépistage d'autres types de cancer.

Canadien de nouvelle souche, le docteur Gold est né à Montréal en 1936. Étudiant à l'Université McGill, il termine son baccalauréat en physiologie en 1957. En 1961, il obtient son doctorat en médecine et sa maîtrise en physiologie. Il se découvre alors une passion pour l’immunologie du cancer, une science qui étudie la façon dont l'organisme reconnaît les corps étrangers et s'en prémunit. Après avoir élaboré une méthode visant à l'application de l'immunologie dans la recherche sur le cancer, il fait la connaissance du docteur Samuel O. Freedman, un allergologue et immunologiste, avec qui il entreprend ses travaux. En 1965, il reçoit son diplôme de doctorat en physiologie et en immunologie et, l'année suivante, il devient Fellow du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

L'importance des travaux du docteur Gold est reconnue mondialement et lui a valu quantité d'honneurs et de prix prestigieux. Médaillé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 1965 et le prix E.W.R. Steacie en sciences du Conseil national de la recherche du Canada en 1973. En 1978, il reçoit le Johann-Georg-Zimmermann Prize for Cancer Research et, conjointement avec le docteur Freedman, le prix annuel international de la Gairdner Foundation. C'est en 1978 également qu'il est nommé officier de l'Ordre du Canada.

Parmi ses autres distinctions honorifiques, mentionnons le Heath Memorial Award décerné en 1980; le prix inaugural de la Fondation Ernest C. Manning en 1982; le prix F.N.G. Starr de l'Association médicale canadienne en 1983; et le prix de médecine Izaak Walton Killam du Conseil du Canada en 1985. Récipiendaire la même année du Tower of Hope Award décerné par le Israel Cancer Research Fund, il a été élevé au rang suprême de compagnon de l'Ordre du Canada en avril 1986.

L'un des auteurs les plus fréquemment cités dans les ouvrages scientifiques, le docteur Gold a publié au-delà de 100 articles sur ses travaux, articles dont a bénéficié la communauté médicale à travers le monde. En plus de sa contribution exceptionnelle à l'avancement de la science, le docteur Gold joue un rôle important au sein d'organismes et de sociétés savantes au Canada et aux États-Unis.

Preuve de son énergie infatigable, le docteur Gold a accepté, en 1980, le poste de médecin-chef de l'Hôpital général de Montréal, assumant ainsi l'entière responsabilité des soins hospitaliers, de l'enseignement et de la recherche pratiqués à l’hôpital ainsi qu’au département de médecine de l’Université McGill.

Il est marié à Evelyn Katz depuis 26 ans. La famille Gold compte trois enfants, Ian, Josie et Joel.