A. Jean  DE GRANDPRÉ

A. Jean DE GRANDPRÉ

1987 Économique Économique

Ancien président du conseil et chef de la direction des Entreprises Bell Canada inc., A. Jean de Grandpré a été une figure dominante du monde des affaires au Canada. Ses talents exceptionnels d'administrateur ont fait de lui une source inépuisable d'inspiration pour la nouvelle génération d'entrepreneurs.

Entré au service de Bell Canada en 1966, M. de Grandpré est devenu le chef d'orchestre incontesté de l'une des plus importantes entreprises en Amérique. Il est le grand responsable de la création de BCE, qui permet à cette société de s'imposer non seulement dans les télécommunications, mais aussi dans les secteurs du pétrole, du gaz, de l'imprimerie et de l'immobilier commercial. En 1985, BCE a été la première entreprise canadienne à franchir le cap du milliard de dollars dans la colonne des profits. Elle emploie plus de 100 000 personnes dans ses filiales établies dans une trentaine de pays.

Né à Montréal en 1921, M. de Grandpré fait ses études collégiales avec les Jésuites, au Collège Jean-de-Brébeuf. En 1943, il obtient son baccalauréat en droit civil de l'Université McGill et termine premier de sa promotion. Élu membre du Barreau, il se joint à l'étude Brais et Campbell jusqu’en 1949. Il entre ensuite chez Tansey, de Grandpré, de Grandpré, Bergeron et Monet. C'est au sein de cette étude qu'il représente d'abord Bell Canada comme conseiller juridique auprès de l'organisme de réglementation à Ottawa. En 1956 et 1957, il agit comme conseiller juridique à la Commission royale d'enquête sur la radio et la télévision. En 1961, il est nommé conseiller de la Reine.

Son ardeur à défendre les intérêts de Bell Canada lui permet d'entrer au service de cette entreprise en 1966 à titre de chef du contentieux. Huit mois plus tard, il devient vice-président, Contentieux. Son irrésistible ascension se poursuit : il est nommé vice-président exécutif, Administration en 1968; vice-président exécutif de la Région Est en 1970; et président de la compagnie en 1973. En 1976, il est désigné président du conseil d'administration et chef de la direction. M. de Grandpré devient président du conseil et chef de la direction de BCE le 28 avril 1983, au moment de la création de cette société de gestion.

Gestionnaire averti et réputé, M. de Grandpré a siègé au sein de conseils d'administration de plusieurs entreprises dont Bell Canada, la Banque Toronto-Dominion, TransCanada Pipelines, Northern Telecom ltée, la Compagnie Seagram ltée, Stelco inc., Sun Life du Canada compagnie d'assurance-vie, Chrysler Corporation et Chrysler Canada ltée, de même que de E.I. du Pont de Nemours and Company de Wilmington, Delaware. Son prestige international lui permet de siéger au sein du comité consultatif sur les questions internationales de la Goldman Sachs & Company et de la Chemical Bank, toutes deux de New York, de même qu’au sein du conseil d'administration du Conference Board de New York.

La contribution de M. de Grandpré à de nombreuses activités d'ordre professionnel, éducatif et communautaire lui a valu d'être nommé compagnon de l'Ordre du Canada. Chancelier de l'Université McGill, M. de Grandpré est aussi membre à vie de l'Association du Barreau canadien, membre émérite de l'Association des chefs de contentieux du Canada et membre du Barreau de la province de Québec.