Sœur Denise Lefebvre

Sœur Denise Lefebvre

1990 Social Social

Après avoir mûri sa décision, Marie-Denise Lefebvre revêt le saint habit des filles de mère d'Youville le 5 février 1927 et fera profession deux ans plus tard.

Sa première obédience est d'aller compléter son cours d'infirmière à l'école de l'Hôpital Saint-Boniface, au Manitoba, tenu par les Sœurs Grises, où elle deviendra plus tard responsable d'un département de pédiatrie.

En 1936, sœur Lefebvre est recrutée pour aller étudier aux États-Unis, dans le but d'obtenir un baccalauréat en sciences infirmières. Elle reviendra à Montréal de 1938 à 1942, afin d'enseigner à l'Institut Marguerite-d'Youville, fondé en 1934 par mère Virginie Allaire, assistante générale de la Congrégation. Après avoir complété et obtenu une maîtrise en éducation des infirmières à l'Université catholique de Washington D.C., sœur Lefebvre revient à l'Institut pour enseigner et en sera nommée directrice en 1947.

Durant les années qui suivront, sœur Lefebvre sera très active au sein de divers comités et associations, dont la Conférence des écoles catholiques d'infirmières et l'Organisation mondiale de la santé, et deviendra d'une compétence exceptionnelle dans le domaine des sciences infirmières. En 1955, elle devient la première infirmière canadienne à obtenir un doctorat à la suite de l'approbation, par l'Université de Montréal, de sa thèse portant sur les techniques d'évaluation des écoles d'infirmières. Ses travaux et ses études lui permettront de faire progresser d'une façon notable les programmes de formation donnés au sein de l'Institut Marguerite-d'Youville.

Au début des années 1960, le nombre d'élèves et de programmes augmente sans cesse et il faut songer à agrandir l'Institut et à se rapprocher du campus universitaire. Malgré des circonstances sociales et financières peu favorables, un grand édifice est construit sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine et le déménagement a lieu en 1963.

Dès 1964, sœur Lefebvre se penche rigoureusement sur la possibilité et les modalités de l'intégration de l'Institut à la Faculté des sciences infirmières de l'Université de Montréal récemment créée, cette intégration impliquant, pour la Congrégation, la vente de l'immeuble qui abrite l'Institut. Le tout est conclu le 1er juin 1967, date qui marque la fin de l'existence de l'Institut Marguerite-d'Youville. Sœur Lefebvre, alors âgée de 60 ans, restera au sein de la Faculté des sciences infirmières à titre de directrice générale du programme d'études.

L'année 1967 marque aussi son élection comme assistante générale des Sœurs Grises de Montréal et elle sera nommée, en juillet 1973, supérieure de congrégation. Sœur Lefebvre quittera l'administration générale à l'âge de 74 ans pour se consacrer entièrement à la cause de la canonisation de mère d'Youville. Elle s'éteindra le 3 juin 1993, à l'âge de 86 ans.

Extrait de la Notice biographique de sœur Denise Lefebvre 1907-1993, par sœur Jeannette Forest, s.g.m.

Crédit photo : Archives des Sœurs Grises de Montréal