J.V. Raymond CYR

J.V. Raymond CYR

1991 Économique Économique

En entrant dans le monde du travail par la porte que lui ouvre Bell Canada en 1958, l’ingénieur J. V. Raymond Cyr, frais émoulu de l'École Polytechnique de l'Université de Montréal, ne savait certainement pas qu'il gravirait les échelons jusqu'au plus élevé. À 24 ans, rien ne distingue ce jeune Montréalais dont le bagage scientifique est celui de tout autre ingénieur débutant. Et pourtant... Une telle ascension ne va pas sans un cheminement de longue haleine, parsemé de tournants marqués au sceau d'une ingéniosité et d'un sens des affaires innés, d'un effort soutenu, d'une expertise grandissante et d'une vision sans cesse élargie. Tout au long de la carrière de Raymond Cyr, travail et formation sont allés de pair avec responsabilités accrues.

Dès 1962, il s'inscrit à un programme de deux ans à Bell Telephone Laboratories, au New Jersey, pour parfaire sa formation d'ingénieur à l'exploitation. Nommé ingénieur en chef à Bell Canada dans la ville de Québec en 1970, il entreprend en 1972 un stage d'un an au Collège de la Défense nationale à Kingston. Promu vice-président en 1973, il devient vice-président exécutif deux ans plus tard. Il est nommé président de Bell Canada en 1983, fonction à laquelle s'ajoutent celles de chef de la direction en 1984 et de président du conseil en 1985. Le 1er janvier 1987, il accède à la présidence de BCE inc., la société de holding qui chapeaute l'empire Bell depuis 1983. En mai 1988, il en devient également le chef de la direction et, en août 1989, le président du conseil. Très engagé dans la promotion de la recherche et du développement, M. Cyr a contribué à l'expansion de Recherches Bell-Northern, filiale de BCE inc. et le plus important organisme privé de recherche et développement au Canada. Lauréat du Prix des communications du Québec en 1990, catégorie Communications et Technologies, M. Cyr a remarquablement influencé le développement des télécommunications au Canada.

Président du conseil du Centre d'initiative technologique de Montréal (CITEC), de TransCanada PipeLines Ltd, des gouverneurs associés de l'Université de Montréal et de Jeunes entreprises du Canada, J. V. Raymond Cyr siège au conseil d'administration de nombreuses sociétés canadiennes de première importance. Il est officier de l'Ordre du Canada et membre actif d'une quantité d'organisations professionnelles, gouvernementales et d’organismes d'enseignement. Ses réalisations exceptionnelles lui ont valu la Médaille d'or du Conseil canadien des ingénieurs, l'Ordre du mérite des diplômés de l’Université de Montréal et un doctorat honorifique en droit de l’Université Concordia.