Eugene N.  RIESMAN

Eugene N. RIESMAN

1993 Économique Économique

La ténacité et la perspicacité dont a fait preuve M. Eugene N. Riesman dans le domaine de l’immobilier, ont grandement contribué à l’essor économique et au développement du centre-ville de Montréal.

Après avoir étudié à Yale et avoir servi dans les Forces navales des États-Unis, M. Riesman est arrivé à Montréal de Boston, en 1957, afin d’y établir une succursale canadienne de l’entreprise familiale, Royal Electric Co. Tombé amoureux de Montréal, il a décidé de s’y établir. Lorsque l’entreprise familiale a été vendue à ITT, en 1960, il s’est associé à un groupe de promoteurs et constructeurs anglais, qui collaborait avec la compagnie T. Eaton, dans son projet de réaménagement du secteur de l’avenue McGill College, selon les plans établis, dans les années 1920, par les Chemins de fer nationaux du Canada. Il a consacré 30 ans de sa vie à cette œuvre. Pour diverses raisons, le projet Eaton ne s’est pas réalisé et en 1966, M. Riesman fonde sa propre compagnie, la Corporation Première, Québec, afin de poursuivre le travail d’élargissement et de remodelage de l’avenue McGill College.

Malgré les difficultés économiques et politiques, le réaménagement de l’avenue McGill a été terminé vers la fin des années 1980. Il s’agit aujourd’hui de l’une des plus prestigieuses rues du centre-ville et le secteur avoisinant est devenu le cœur du centre-ville de Montréal. Plusieurs des édifices ont été construits par la Corporation Première, Québec en participation avec d’autres sociétés immobilières et des institutions financières, telles que l’industrielle Alliance, compagnie d’assurance sur la vie, et la société Canada Trust.

Mais l’engagement de M. Riesman envers la ville de Montréal ne s’est pas limité au monde des affaires. Fidèle à la tradition de mécénat de sa famille, il a consacré temps, énergie et ressources aux universités et hôpitaux de la ville. C’est ainsi qu’il a siégé au Comité de direction de l’Hôpital de Montréal pour enfants et qu’il est membre du Conseil consultatif de la Faculté de médecine de l’Université McGill et du Conseil d’administration de l’Hôpital général juif.

Par ses activités professionnelles et communautaires, M. Eugene Riesman a favorisé la carrière de nombreux montréalais, en accordant des bourses d’études en aménagement urbain et en architecture paysagiste à l’Université McGill et à l’Université de Montréal et par le biais de contributions financières à l’Université Concordia. En souvenir de son épouse, il a établi un fonds de recherche en oncologie à l’Hôpital général juif, qui fait partie du Centre anticancéreux de l’Université McGill. En plus de Yale, il subventionne aussi Technion-l’Institut israélien de technologie d’Haifa, comme sa famille le fait depuis plus de 40 ans, au moyen d’importantes bourses d’études.

Comme il voue une grande admiration à Frederick Law Olmstead, ce grand architecte paysagiste à qui l’on doit l’aménagement du parc du Mont Royal, il lui a fait ériger un monument sur la Montagne. Il est également membre du Conseil d’administration des Amis de la Montagne. La plupart des édifices de la Corporation Première, Québec sont ornés de tapisseries et de sculptures d’artistes québécois.

Eugene Riesman a contribué d’une façon impressionnante à l’essor économique et urbain de la ville dont il était tombé amoureux en 1957. Sa compagnie et lui-même poursuivent leur engagement de qualité dans le développement de Montréal.