Charles DAUDELIN

1920-2001

Charles DAUDELIN 1920-2001

1994 Culturel Culturel

Charles Daudelin a étudié à l’École du meuble de Montréal, notamment avec Paul-Émile Borduas et Maurice Gagnon. En 1946, après avoir participé à une exposition de tableaux et de sculptures à Montréal et avoir obtenu un prix de la province du Québec et une bourse du gouvernement français, il part pour Paris où il fréquente les ateliers de Henri Laurens et de Fernand Léger. De retour à Montréal, il travaille en collaboration avec des architectes, pour créer des œuvres intérieures et extérieures destinées à des lieux publics en participant, entre autres, aux concours d’intégration de l’art. Au cours des années 1960, il crée la section « Arts intégrés » à l’école des Beaux-Arts de Montréal.

Pionnier de la sculpture moderne au Québec, Charles Daudelin a participé depuis le début de sa carrière à de nombreuses expositions individuelles et collectives, tant au Canada qu’en Europe.  Il a remporté, au fil des ans, plusieurs concours nationaux qui lui ont permis de réaliser notamment les sculptures du Centre national des Arts à Ottawa, de la Place des Arts, du Palais de justice de Montréal, de l’édifice du gouvernement provincial à Charlottetown, de l’ensemble architectural « G » à Québec et une fontaine, l’Embâcle, pour la place du Québec à Paris. Le retable de la chapelle du Sacré-Cœur de l’église Notre-Dame à Montréal est d’ailleurs considéré comme l’une de ses œuvres  magistrales.

Les environnements qu’il conçoit et qu’il crée accordent une large place à leur fonction et aux gens à qui ils sont destinés. L’ensemble de son œuvre lui a d’ailleurs valu le Prix Paul-Émile Borduas, en 1985.