Hélène DESMARAIS

Hélène DESMARAIS

2010 Économique Économique

Hélène Desmarais est fondatrice, présidente du conseil et chef de la direction du Centre d’entreprises et d’in-novation de Montréal (CEIM). À ce titre, elle contribue, depuis 1996, au démarrage et au développement d’en-treprises qui oeuvrent dans plusieurs domaines tels que les technologies de l’information, le multimédia, les technologies industrielles et les sciences de la vie. En créant le CEIM, elle a mis sur pied le premier incuba¬teur technologique en son genre au pays, qui demeure, encore aujourd’hui, le plus important.

Mme Desmarais est diplômée de l’École des hautes études commerciales de Montréal (HEC Montréal). Elle a également étudié à l’École des sciences politiques de Paris, pour se rendre ensuite à Londres, où elle a suivi des cours d’histoire de l’art chez Christie’s. Finalement, elle a étudié l’histoire de l’architecture à la New York School of Design. Ses différents séjours dans les grandes métropoles du monde l’ont d’ailleurs particulièrement motivée à contribuer au rayonnement de Montréal, du Québec et du Canada.

Après des années à participer au développement et à la renommée de HEC Montréal, elle est devenue, en 2003, la première femme à accéder à la présidence du conseil d’administration de cette institution, ce qui fait également d’elle la première femme au monde à présider le CAd’une école d’administration de calibre international.

Parallèlement à son implication de longue date dans le conseil d’administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Mme Desmarais est administratrice de plusieurs autres conseils d’administration, et ce, dans des secteurs aussi variés que la culture, l’entrepreneuriat, les services de la santé et les politiques publiques. On lui doit également la création de la Société de développement économique Ville-Marie et de la Société d’investissement jeunesse. Elle préside d’ailleurs les conseils d’administration de ces deux organismes à but non lucratif.

En 2002, Hélène Desmarais a reçu la Médaille du Jubilé, qui lui a été décernée pour reconnaître sa contribution exceptionnelle à l’avancement du pays. Elle a été récipiendaire, en 2007, de l’Ordre du mérite de l’Université de Montréal. En 2009, l’Université Lumière Lyon 2 lui a remis un doctorat honorifique; cette même année, elle a également reçu un doctorat honorifique en droit de l’Université St. Francis Xavier et la médaille d’honneur de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Enfin, en 2010, en plus d’être décorée de l’Ordre du Canada, elle a été intronisée au Club des entrepreneurs du Conseil du patronat du Québec.