Jean MONTY

Jean MONTY

2000 Économique Économique

M. Jean C. Monty est l’une des figures de proue du milieu des affaires canadien. Ce brillant et talentueux chef d’entreprise est certes l’un des plus ardents promoteurs et ambassadeur de la métropole, au Québec et dans l’ensemble du pays.

Jean Monty est un fonceur, un visionnaire et un bâtisseur qui n’a pas peur de relever des défis. Son cheminement professionnel est d’ailleurs un bel exemple de sa détermination. Il a commencé sa carrière à Bell Canada en 1974 et a occupé plusieurs postes au sein du groupe BCE. Avant d’entrer au service de BCE, il était vice-président du Conseil et chef de la direction de Nortel Networks à laquelle il s’était joint en octobre 1992, à titre de président et chef de l’exploitation ; un an plus tard, il accède au siège du président et chef de la direction de l’entreprise. Le 1er octobre 1997, M. Monty se joint à BCE à titre de président et chef de l’exploitation et membre du conseil d’administration. Il est également président du conseil et chef de la direction de Bell Canada et président du conseil de Téléglobe.

À la tête de l’une des sociétés en télécommunications les plus respectées et admirées en Amérique du Nord, les talents de bâtisseur et de visionnaire de M. Monty sont reconnus par tout le milieu des affaires canadien. En 1997, on lui a décerné le titre de PDG canadien de l’année et récemment, un important magazine économique québécois l’a placé premier parmi les 50 patrons les plus influents du Québec.

Membre du conseil d’administration de Bombardier et de plusieurs sociétés du groupe BCE, Jean Monty consacre également du temps à des organismes socio-économiques et culturels tels que le Conseil canadien des chefs d’entreprise, en tant que membre du conseil exécutif, le Musée des beaux-arts du Canada et la Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire dont il assume la présidence.

M. Jean Monty a été nommé membre de l’Ordre du Canada en octobre 1994, en reconnaissance de sa contribution au monde des affaires et de son engagement communautaire.

Il détient un baccalauréat ès arts et une maîtrise en économie de l’Université Western Ontario, ainsi qu’une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Chicago.