Maurice RICHARD

1921-2000

Maurice RICHARD 1921-2000

2000 Social Social

Maurice Richard est né à Montréal, le 4 août 1921. Il a grandi à Bordeaux, un quartier du nord de Montréal reconnu pour sa passion du hockey.  Il était l’aîné d’une famille de huit enfants. Son père Onésime, qui était un fervent amateur de sport, encouragea son fils à jouer au hockey et lui offrit sa première paire de patins à l’âge de quatre ans.

Tout comme les jeunes de son quartier, le jeune Maurice fit connaissance avec le hockey en jouant dans les rues et sur la rivière de son quartier. Fanatique de hockey, Maurice Richard passait la majeure partie de ses temps libres à pratiquer son sport favori; il lui arrivait même de prendre ses repas chaussé de ses patins pour ne pas perdre de temps.

À l’âge de 18 ans, le jeune Richard se démarquait déjà par la qualité de son jeu et ses talents de compteur. Durant la saison 1938-1939, il marqua 133 des 144 points du club intermédiaire, le Paquette du Parc Lafontaine, pour lequel il évoluait. Ses prouesses attirèrent l’attention de certains entraîneurs et c’est ainsi qu’on lui offrit, en 1940, un poste au sein du Club Canadien Senior de la Ligue de hockey senior du Québec. Deux années plus tard, Maurice Richard réalisait son plus grand rêve en évoluant pour le Club Canadien, dans la Ligue nationale de hockey.

Son talent naturel de marqueur, son tempérament combatif, sa vitesse ‒ d’où il tient son surnom de « Rocket » ‒ et sa détermination lui valurent le respect de ses coéquipiers et de ses adversaires, de même que l’admiration d’une multitude de partisans au Québec et dans tout le pays.

Lorsqu’il prit sa retraite, en 1960, Maurice Richard était considéré comme un héros national. Il reçut de nombreuses marques de reconnaissance, mais la plus touchante, selon lui, fut l’intronisation au Temple de la Renommée qui survint un an à peine après son retrait de la scène sportive.

Maurice Richard est sans contredit l’un des plus grands joueurs de hockey de tous les temps. Des maisons d’édition lui ont consacré de nombreux écrits, notamment le livre Un bon exemple de ténacité : Maurice Richard qui fait partie d’une série de 24 volumes intitulée « Les belles histoires vraies » et publiée par les Éditions Grolier ltée.

Maurice Richard est officier de l’Ordre du Canada depuis 1967 et officier de l’Ordre national du Québec depuis 1985.