Camille A. DAGENAIS

1978 Économique Économique

Camille Dagenais est connu internationalement pour son expertise en génie civil, notamment en ingénierie des grands ouvrages. Illustre diplômé de l'École Polytechnique de Montréal, il est l'un des principaux artisans du Groupe SNC.

M. Dagenais est né à Montréal, en 1920. Lorsqu'il se joint à Surveyer, Nenniger et Chênevert, en 1953, ses collègues se rendent vite compte de ses qualités de bâtisseur et de leader. Il devient associé de la firme en 1959. Le monde évoluant alors rapidement, M. Dagenais comprend qu'il faut faire les choses autrement. Peu à peu, il convainc la firme de remodeler ses pratiques et son mode de fonctionnement. En 1965, les associés le désignent unanimement dirigeant de SNC. Deux ans plus tard, la structure financière de la nouvelle entité est créée et des actions sont distribuées au personnel. En peu d'années, Camille Dagenais réussit à édifier l'une des toutes premières entreprises québécoises d'envergure internationale et concourt puissamment à en faire une référence mondiale.

Durant la décennie 1960, M. Dagenais dirige l'équipe d'ingénieurs et d'hydrologues chargée d'analyser le bassin Manicouagan-Outardes et de concevoir le complexe hydroélectrique Manic-5 (le barrage Daniel-Johnson). C'est cette même équipe qui dessina également les plans des centrales québécoises Première Chute et Rapide-des-Îles, ainsi que ceux de la centrale indienne d'Idukki. M. Dagenais a été conseiller spécial pour d'autres grands projets hydrauliques entrepris par SNC : l'aménagement du site LG2A au Québec, la mise en valeur des rivières Aoos et Achelos en Grèce, la construction du barrage de régularisation des crues de Sidi Saad et d'El Haouarch en Tunisie, l'électrification de la province du Qaseem en Arabie Saoudite, la réalisation de l'étude de faisabilité pour l'immense barrage chinois des Trois-Gorges, etc.

Pendant la seconde moitié de sa carrière, ce compagnon de l'Ordre du Canada mit son sens de l'innovation au service de plusieurs entreprises d'ici : la Banque Royale du Canada, Cogeco, le Groupe Canam-Manac, le Groupe Jean Coutu, Industrielle Alliance, Spar Aérospatiale. Homme généreux et ayant foi dans le potentiel humain, il a implanté au Québec une culture de la réussite et de l'excellence. Bien souvent, il a permis à de jeunes professionnels de se hisser à de hauts niveaux de compétence.

Camille Dagenais a été nommé membre de l'académie des Grands Montréalais en 1978.