Jean-V. Dufresne 1930-2000

1978 Culturel Culturel

Montréalais de naissance, Jean-V. Dufresne s'est très jeune adonné à l'écriture journalistique dans les médias de Montréal.

Déjà, en 1951, il travaille comme reporter au quotidien La Patrie et comme rédacteur à l'information à CKAC. Délaissant les tâches de journaliste, il séjourne en Europe, au milieu des années 50, et entreprend des études de traduction vers l'anglais; parallèlement, il mène une carrière de professeur d'anglais tout en étant rédacteur de la revue Pakistan, à l'ambassade du Pakistan, à Paris.

À son retour au Québec, après un court séjour à La Presse, il fait une brève incursion en politique québécoise à titre de secrétaire de ministre. Très rapidement, il retourne à son métier pour ne plus jamais le laisser, qu'il s'agisse du journalisme écrit ou parlé : en 1961, il entre au service du Nouveau Journal pour ensuite assumer la fonction de secrétaire de la rédaction au magazine Maclean's. De 1964 à 1968, il occupe tour à tour les postes de rédacteur et de correspondant parlementaire au Devoir. Plus tard, il accepte l’expérience de la presse électronique comme reporter à Radio-Canada ‒ radio et télévision ‒ à la fois pour les réseaux français et anglais.

Après deux ans comme reporter au Montreal Star, Jean-V. Dufresne devient journaliste à la pige et expérimente, de 1975 à 1980, la délicate fonction de chroniqueur au Montréal Matin. Il passe ensuite de l'activité du quotidien à celle du périodique comme rédacteur et rédacteur en chef à L'actualité avant de travailler comme reporter et animateur de l’émission Présent, à Radio-Canada. Il a de plus dirigé les pages culturelles au Devoir pour, enfin, nous entretenir dans ses chroniques, pour notre bonheur quotidien, de sa prose vive et mordante, tout en touchant à la presse électronique comme animateur à CIEL MF.

M. Dufresne a reçu le Prix de l'Union canadienne des journalistes en 1964 et est membre de l'académie des Grands Montréalais depuis 1978.

Sources : Conseil de la langue française et Mémoire du Québec